ÉLECTIONS LÉGISLATIVES : LE 19 JUIN PROCHAIN, BARRONS LA ROUTE À LA RETRAITE À 65 ANS !

Publié le 15 juin 2022
« Nous sommes à l’heure des choix », a déclaré hier le président Macron. « Au temps des clarifications », a-t-il ajouté, en référence aux actuelles élections législatives. Pour une fois, nous sommes d’accord avec lui.
Dimanche prochain, second tour des élections, il s’agira pour notre camp, celui du monde du travail et de la jeunesse, de faire barrage au projet politique dévastateur du président des ultra-riches ! Déjà sévèrement sanctionné le 12 juin dernier pour son bilan politique mortifère et son mépris de classe à l’égard des salarié.es de notre pays, dimanche 19 juin prochain, l’UD CGT du Val-de-Marne, sans aucune hésitation, appelle l’ensemble de ses syndiqué.es, les travailleuses et travailleurs, les jeunes, les privé.es d’emploi et les retraité.es à amplifier dans les urnes la débâcle de la macronie en utilisant le bulletin de vote de la Nouvelle union populaire écologique et sociale (NUPES).
Sans répondre à l’intégralité des revendications de la CGT, cette nouvelle alliance à gauche porte néanmoins des exigences sociales qui s’en approchent. SMIC à 1 500 € et augmentation des salaires dès le 1er juillet, retraite à 60 ans, renationalisation de certains secteurs industriels stratégiques, revenu d’autonomie pour les jeunes et les étudiant.es, création de centaines de milliers d’emplois dans les services publics … sont des choix de société que nous soutenons et pour lesquels nous nous battons quotidiennement dans les entreprises. Pour la CGT du Val-de-Marne, le capital doit être taxé pour financer le progrès social. Les richesses doivent être redistribuées à celles et ceux qui les produisent, les travailleuses et travailleurs. De nouveaux droits pour les salarié.es doivent être créés pour contrôler et gérer les choix dans les entreprises. Ces orientations, comme la réduction du temps de travail à 32h sans perte de rémunération, sont à contre-courant du projet politique de Macron, mais également du toxique et dangereux projet du RN, à qui aucune voix ne doit être accordée. Notre pays a besoin d’être réparé et non d’être un peu plus fracturé par la poursuite de choix politiques en faveur du capital et des plus riches. Il n’a pas besoin de député.es racistes, mais de représentant.es du peuple qui portent le progrès, la solidarité et la justice sociale.
Le 19 juin prochain, nous avons entre les mains cette possibilité. Macron et sa clique souhaite que nous restions chez nous, qu’on ne se mêle surtout pas de nos affaires et qu’on aille à la pêche. Nos ennemis de classe souhaitent que la très forte abstention du premier tour se renouvèle, car c’est la garantie pour eux de maintenir leur pouvoir et privilèges. Renversons la table dimanche prochain en allant voter massivement pour nos intérêts et notre avenir.
Passé ce cycle électoral, qui ne pourra de toute façon répondre à lui seul aux exigences sociales, l’UD CGT du Val-de-Marne appelle dans les prochaines semaines et prochains mois, à créer toutes les conditions de la mobilisation sociale pour empêcher le déferlement régressif que nous prépare l’alliance macronie-Medef. Elle invite les salarié.es, les jeunes, les privé.es d’emploi et les retraité.es à s’organiser massivement dans la CGT, pour préparer la contre-riposte qui s’impose.
Enfin, immédiatement, nous appelons les travailleuses et travailleurs de notre département à multiplier les actions pour la revalorisation des salaires et des pensions. Le monde du travail ne demande pas l’aumône ou des chèques alimentaires, il réclame son dû, celui de disposer d’un salaire ou d’une pension permettant de vivre et non de survivre.
Télécharger le tract ici :

Partagez !